Négocier les frais d’un rachat de crédit

En dehors de la négociation du taux d'intérêt du nouveau prêt, d'autres coûts peuvent être revus à la baisse par l'établissement prêteur dans le cadre d'un rachat de crédit, selon votre situation et votre dossier.

Négocier les frais de dossier est l'une des possibilités permettant de faire baisser le coût du rachat de crédit.

Quels frais sont à prévoir en cas de rachat de crédit ?

Négocier les frais d'un rachat de créditPlusieurs types de frais sont liés à une opération de rachat de crédit, et notamment les Indemnités de Remboursement Anticipé, qui ne s'appliquent cependant pas à tous les cas de figure.

En effet, il est possible que votre contrat prévoie une dispense de ses frais, ou que le montant restant à payer soit inférieur à 10 000 euros, et dans ce cas vous n'aurez pas de pénalités à régler.

Ensuite, des frais de dossier sont à prendre en compte, et s'appliquent comme pour tout type d'opération d'emprunt auprès d'un organisme, et ils visent à rétribuer le conseiller pour son travail.

Le montant de ces frais de dossier peut être assez élevé, s'échelonnant entre 1 et 7% du montant total du capital racheté.

Enfin, il peut y avoir des frais de courtage, si vous avez décidé de passer par un courtier pour ce rachat de crédit, et une commission sera alors à lui régler une fois le contrat signé.

Le paiement du courtier est parfois plafonné à une certaine somme, mais il peut aller jusqu'à 5% du montant du nouveau crédit.

Comment négocier les frais d'un rachat de crédit ?

Comme pour la négociation du taux d'intérêt, la négociation des frais d'un rachat de crédit dépendra en grande partie de votre dossier et de votre profil, qui doivent être assez solides pour convaincre l'établissement prêteur.

Négocier les indemnités de remboursement anticipé, si elles s'appliquent, s'avérera impossible, car c'est une clause contractuelle sur laquelle le banquier ne pourra pas revenir. Si vous avez prévu lors de la signature d'un ou des crédits d'inclure une clause permettant de ne pas payer ces pénalités, alors vous économiserez sur ces frais.

Il est par contre tout à fait possible de négocier les frais de dossier, ce qui peut permettre de faire baisser le montant total du rachat de crédit de façon importante. Comme pour la négociation du taux d'intérêt, il vous faudra un dossier solide et des garanties sur quoi vous appuyer pour faire baisser le coût de ces frais.

Si votre profil est marqué par un faible taux d'endettement et par un nombre limité de crédits, il sera plus aisé de négocier les frais de ce rachat de crédit. Le fait d'avoir une certaine épargne de côté et d'être propriétaire d'un bien sont également des atouts qui augmenteront votre marge de manœuvre, et qui permettent d'aborder sereinement la négociation d'un rachat de crédit.

Par ailleurs, certains établissements pourront accepter de revoir à la baisse ces frais ou même de les supprimer en cas d'ouverture d'un compte chez eux. Enfin, les frais de courtier, qui font partie des frais d'un rachat de crédit, seront à négocier directement avec cet intermédiaire, en essayant de réduire le montant de sa commission.

CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER VOTRE RACHAT DE CREDIT

Négocier les frais d’un rachat de crédit
5 (100%) 3 vote[s]