Rachat de crédit et chômage

Le fait d'être en situation de chômage est à la fois un facteur pouvant amener à demander un rachat de crédit, et également un élément pouvant rendre cette obtention plus difficile.

En effet, la baisse de revenus qui y est liée et le manque de garanties offertes à l'établissement peuvent compliquer votre demande de regroupement de crédits.

Le rachat de crédit, une solution en situation de chômage

Lorsqu'un emprunteur tombe en situation de chômage, il connait automatiquement une baisse de ses revenus et donc de son pouvoir d'achat. Dans le cas où il a souscrit à différents crédits, par exemple des prêts personnels, un crédit pour une voiture ou encore un prêt immobilier, cette perte de revenus peut entraîner certaines difficultés de remboursement.

Rachat de crédit et chômageAfin de faire face à des risques de difficultés de paiement des mensualités, et d'éviter une situation de surendettement, le rachat de crédit peut être une solution très pertinente.

En effet, en regroupant ces différents crédits, l'emprunteur au chômage parviendra à économiser sur les mensualités, et à retrouver plus ou moins le même pouvoir d'achat que lorsqu'il n'était pas au chômage.

Plus difficile d'obtenir un rachat de crédit au chômage

Paradoxalement, si la nécessité d'un rachat de crédit peut s'avérer encore plus utile en étant au chômage, il est bien souvent plus difficile d'obtenir ce regroupement de crédits dans une telle situation. Cela s'explique par une sécurité moindre et un manque de garanties pour l'établissement prêteur.

La baisse de revenus liée à cette situation de chômage va entraîner une baisse du reste à vivre, et donc une augmentation du taux d'endettement de l'emprunteur en relation à son niveau de vie.

De même, une visibilité professionnelle plus restreinte va automatiquement fragiliser le profil de l'emprunteur, qui aura des difficultés à convaincre l'organisme de lui octroyer ce rachat de crédit. Des solutions existent cependant, comme dans tout type de situation professionnelle particulière.

Les solutions pour un rachat de crédit en étant au chômage

Le but premier étant de donner davantage de garanties à l'organisme, pour compenser cette situation de chômage, il faut trouver des solutions adaptées à ce statut, pour crédibiliser et solidifier votre profil vis à vis de l'établissement.

Une première solution est adaptée aux chômeurs étant propriétaires de leur bien. Ils bénéficient en effet de l'opportunité d'utiliser ce bien en garantie du rachat de crédit, ce qui pourra rassurer de façon importante l'organisme. Le chômeur peut ainsi intégrer une garantie hypothécaire du bien immobilier dans ce rachat de crédit.

Une seconde solution, pour les personnes en couple, est de faire racheter les crédits par la personne du couple qui n'est pas au chômage. C'est d'autant plus pertinent si elle est en CDI. Faire un regroupement de crédits dans un tel cas permet de compenser la perte de revenus due au chômage, en économisant sur les mensualités.

Le conjoint ou la conjointe en activité peut alors décider de prendre une assurance chômage dans le rachat de crédit, pour apporter une garantie supplémentaire.

Enfin, l'emprunteur en cas de chômage peut décider de faire appel à un garant, par exemple un proche de la famille, qui s'engage à rembourser ce prêt dans le cas où il n'aurait pas la possibilité d'y faire face. Cette solution peut rassurer l'établissement sur l'octroi du rachat de crédit.

CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER VOTRE RACHAT DE CREDIT

Rachat de crédit et chômage
5 (100%) 3 vote[s]