Les 6 étapes clefs pour souscrire un prêt immobilier

Pour souscrire un prêt immobilier, il faut respecter différentes étapes clefs.

De la simulation du prêt immobilier à l'acceptation de l'offre de l'organisme financier, découvrez tout ce qu'il faut savoir sur les différentes étapes de souscription d'un prêt immobilier.

Déterminer sa capacité d'emprunt

La première étape pour souscrire un prêt immobilier est de déterminer sa capacité d'emprunt. Un prêt immobilier est généralement un engagement sur le long, voire le très long terme (de 10 à 20 ans en moyenne).

Avant de s'engager, il faut calculer sa capacité d'endettement, qui représente le montant maximum de l'échéance mensuelle qu'un emprunteur est capable de rembourser. Ce montant conditionne le prix des biens que vous pourrez envisager d'acheter.

En règle générale, on estime que ce montant ne doit pas dépasser 1/3 (33%) des revenus mensuels du ménage (ou du foyer fiscal). Si cette limite est dépassée, le risque de surendettement augmente sensiblement.

La simulation de prêt immobilier

Les étapes clefs pour souscrire un prêt immobilierÀ cette étape, il est très intéressant d'utiliser un simulateur d'emprunt en ligne, qui peut vous permettre d'obtenir une première idée sur votre capacité d'emprunt.

En prenant en compte les différents paramètres liés à votre situation, ils vous permettent d'obtenir une première estimation de votre capacité d'emprunt.

Quand le projet d'achat et de prêt immobilier n'en est qu'à ses débuts, c'est aussi un excellent moyen de faire le point sur sa situation et d'évaluer les paramètres sur lesquels elle pourrait être améliorée (soldes des petits crédits à la consommation, délai plus long depuis la signature de son CDI, etc.).

Monter un dossier de financement complet

Le dossier de financement est le dossier que vous transmettrez aux différents organismes financiers auprès desquels vous solliciterez une proposition de prêt immobilier. Vous avez tout un intérêt à ce que celui-ci soit le plus complet possible et donne une bonne image de vous.

Il doit comprendre au minimum :

  • Une preuve de votre identité.
  • Le livret de famille.
  • Les bulletins de salaire du ménage pour les 3 derniers mois.
  • Le montant de (l'éventuelle) épargne complémentaire (justificatifs à l'appui).
  • Le montant et les justificatifs de votre (éventuel) apport.
  • Les contrats des autres crédits que vous pourriez déjà avoir souscrits.
  • Votre dernier avis d'imposition.
  • Quand c'est pertinent : la promesse ou le compromis de vente ou le VEFA (le contrat pour un achat sur plans).

Pour que ce dossier soit le plus convaincant possible, il peut être utile d'attendre un an après la signature d'un CDI, la stabilité professionnelle étant un point positif apprécié par les banques. Il peut aussi être intéressant (si c'est possible) de solder ses crédits à la consommation de moindre importance.

Faire jouer la concurrence pour trouver le prêt immobilier le plus avantageux

Si le premier réflexe est d'aller voir la banque dans laquelle on est déjà client, il faut savoir qu'un prêt immobilier peut être contracté auprès de n'importe quel établissement financier.

À cette étape, il peut être pertinent de faire appel à un courtier en prêts immobiliers. À l'aide de votre dossier de financement, il va comparer (et négocier) les offres de prêts de différents établissements.

Souscrire une assurance

Il est obligatoire pour tous les emprunteurs de souscrire une assurance décès invalidité (dite ADI). Cette assurance couvre le prêt en cas de décès, d'invalidité, de maladie ou d'accident (elle peut parfois inclure la perte de son emploi).

Pour obtenir cette assurance, un questionnaire santé doit être rempli et d'éventuels rendez-vous médicaux complémentaires peuvent être demandés.

Accepter une offre de prêt immobilier

Cette offre vous est envoyée par voie postale par l'organisme financier auprès duquel vous aurez obtenu un accord. Elle doit récapituler l'ensemble des modalités du prêt (durée, taux effectif global, garanties et coût total).

Ses conditions sont valables 30 jours et un délai minimum de 10 jours de réflexion doit être observé avant de retourner le document signé par la poste.

Les 6 étapes clefs pour souscrire un prêt immobilier
5 (100%) 2 vote[s]