Prêt personnel pendant le chômage

Etre sans emploi n’est pas une étape facile dans une vie professionnelle et est souvent perçu comme un échec. Les projets personnels sont alors mis de côté pour se concentrer sur la recherche d’un nouvel emploi. Pour autant, il est tout à fait possible d’obtenir un prêt personnel quand on est en situation de chômage.

Chômage : des revenus plus faibles

La situation personnelle d’un demandeur d’emploi est forcément considérée comme plus fragile en raison de la réduction de ses revenus. Les allocations d’aide au retour à l’emploi sont souvent faibles, pour ne représenter que 60 % du salaire, pendant 2 ans en moyenne.

Cela explique que dans un premier temps, les établissements bancaires puissent paraître frileux à l’idée d’accorder un prêt personnel à une personne au chômage. En effet, ces derniers ne sont pas rassurés sur la solvabilité de l’emprunteur.

La banque appréciera alors le montant des indemnisations chômage versées au demandeur d’emploi ainsi que la durée pendant laquelle ces indemnités sont versées. La durée de remboursement doit en principe être inférieure ou égale à la durée de versement des indemnités.

Prêt personnel : aucune interdiction légale pour les chômeurs

En soi, la législation française n’interdit pas aux personnes en recherche d’emploi de contracter un prêt personnel. De toute évidence, il est plus difficile d’obtenir le bénéfice de ce crédit quand on est au chômage que lorsqu’on est étudiant, retraité ou jeune actif.

Il n’est cependant pas impossible de souscrire à ce prêt si l’on recherche un emploi. Les organismes de crédit examinent l’ensemble du dossier qui leur est remis, qu’il provienne d’une personne en situation d’emploi ou non.

Dans un premier temps, la banque vérifie la capacité financière de l’emprunteur et sa capacité à rembourser les mensualités de son prêt personnel. Pour une personne sans-emploi, il peut paraître judicieux d’expliquer la raison de son projet personnel, surtout s’il s’agit de l’achat d’un véhicule, dépense utile dans la recherche d’un emploi.



Chômage : les autres solutions pour l’obtention d’un prêt

Il existe d’autres moyens d’obtenir un prêt lorsqu’on est en période de recherche d’emploi. Le prêt renouvelable est une solution intéressante qui permet à l’emprunteur de bénéficier d’une réserve d’argent qu’il peut utiliser intégralement ou en partie quand il le désire.

Le crédit renouvelable ne nécessite aucun justificatif de solvabilité fourni par l’emprunteur lors de la signature du prêt, à la condition que ce dernier emprunte moins de 3000 €. Cela peut paraître relativement peu en comparaison avec le prêt personnel qui permet d’emprunter jusqu’à 75 000 €.

Notez également que les intérêts de ce type de prêt sont souvent très élevés, aux alentours de 15 %. Ceux des prêts personnels sont souvent bien plus avantageux, surtout si le remboursement de la somme empruntée est rapide.

Le micro-crédit social est une autre solution pour les personnes en recherche d’emploi qui souhaitent obtenir un crédit. Cependant, les sommes prêtées ne sont généralement pas élevées et se situent aux alentours des 2000 euros.

Pour les personnes en situation d’urgence, il est possible de demander un prêt personnel en quelques clics, directement en ligne. A défaut, le prêt d’honneur proposé par la Caisse d’allocations familiales est à taux zéro et est remboursable en 4 ans maximum.

Prêt personnel pendant le chômage
4.8 (95%) 4 vote[s]