Prêt personnel pour étudiants

Les études représentent un investissement financier conséquent : entre frais d’inscription et frais de la vie courante, on estime qu’un étudiant a aujourd’hui besoin de 850 € par mois pour vivre en moyenne, une fois les aides perçues déduites, ce qui se rapproche sensiblement du salaire minimum.

Dans ce contexte, les étudiants sont de plus en plus nombreux à solliciter le bénéfice du prêt personnel. On estime que 40 % des étudiants empruntent une somme de 10 000 € en moyenne. Quelles sont les conditions pour bénéficier du prêt personnel quand on est étudiant ? On fait le point dans cet article.

Un prêt personnel sans obligation de revenus

L’un des principaux avantages qu’offre le prêt personnel est de ne pas être soumis strictement à une exigence de revenus. Ainsi, les établissements bancaires sont souvent enclins à octroyer des emprunts à des conditions favorables pendant la période de la rentrée scolaire.

En règle générale, le taux annuel effectif global oscille entre 0,90 % et 1,15 %, sans compter les assurances facultatives pouvant être prises en supplément. Au regard de la situation personnelle des emprunteurs, à savoir ici des étudiants, ces conditions sont très attractives.

Cependant, il est à noter que l’établissement bancaire demandera le plus souvent une caution parentale. Dans ce cas de figure, les parents s’engagent à rembourser le prêt personnel en lieu et place de leur enfant étudiant dans le cas où il est en impayé.

En outre, un autre avantage du prêt personnel pour les étudiants est de n’être affecté à aucune dépense en particulier, ce qui ne nécessite donc pas de justification de l’usage des fonds. Ainsi, l’étudiant qui bénéficie de ce prêt peut dépenser la somme comme bon lui semble.

Conditions pour bénéficier d’un prêt personnel étudiants

La situation personnelle de l’emprunteur est prise en considération par l’établissement bancaire. A l’instar des personnes au chômage ou bien fichées Banque de France, la question se pose de savoir comment faire pour démontrer la solvabilité de l’emprunteur.

En réalité, la banque cherchera en particulier à être rassurée du côté des parents. L’étudiant devra alors fournir les revenus de ses cautions et toute donnée financière pouvant jouer en sa faveur. L’étudiant devra donc veiller à constituer un dossier solide avec toutes les preuves de son cursus et de ses cautions.

Prêt personnel étudiant : possibilité de remboursement différé

Le prêt personnel, lorsqu’il est proposé pour les étudiants, est souvent soumis à un remboursement différé, bien que cela dépende des banques. Ces dernières permettent en effet un échelonnement des échéances entre 1 et 10 ans.

En revanche, si l’Etat a octroyé un prêt étudiant, le remboursement ne peut pas être d’une durée inférieure à 2 ans. Ce différé de remboursement permet à l’étudiant de commencer à rembourser le prêt personnel une fois qu’il a décroché son premier emploi.

En ce sens, deux options sont possibles. Soit le différé est total : dans ce cas toutes les échéances sont reportées. Soit le différé est partiel, ce qui permet à l’étudiant emprunteur de rembourser les intérêts du crédit dans un premier temps puis de rembourser le capital une fois qu’il a terminé ses études.

Prêt personnel pour étudiants
5 (100%) 3 vote[s]