Prêt personnel pour interdit bancaire

Est en interdit bancaire toute personne qui a été sanctionnée par sa banque pour avoir émis des chèques sans provision. Cette position, particulièrement inconfortable, n'est pas propice à l'obtention d'un prêt personnel. Cependant, il est possible d'en bénéficier sous certaines conditions.

Les conséquences de votre interdit bancaire

Dans un premier temps, il est important de préciser que l'obtention d'un prêt personnel ne pourra se faire dans les meilleures conditions si et seulement si vous parvenez à régler votre difficulté d'interdit bancaire pour retrouver une situation financière saine.

Si vous êtes interdit bancaire, cela signifie que vous ne pouvez plus émettre de chèques et que vous ne pouvez pas utiliser de carte bleue. Si votre situation financière est particulièrement difficile et que vous êtes fiché Banque de France, vous ne pourrez pas réaliser d'acte bancaire de paiement.

Cependant, vous pourrez toujours effectuer des virements, obtenir un relevé d'identité bancaire et avoir une carte de paiement avec autorisation systématique. Vous devrez également attendre 5 ans pour être retiré du fichier central des chèques impayés et du fichier des incidents de paiement.

Interdit bancaire : le prêt personnel pour les locataires

Pour les personnes locataires en situation d'interdit bancaire, le prêt à la consommation devra être racheté. L'organisme de prêt pourra vous proposer de racheter un prêt personnel en vous avançant des sommes supplémentaires.

Ce regroupement de crédits vous permet de bénéficier d'une somme en plus en fonction de vos besoins qui vous permettra de financer un projet personnel ou bien de rembourser vos prêts en cours.

Il peut être choisi dans le cas où votre situation financière nécessite une attention particulière afin d'éviter autant que possible l'endettement, voire le surendettement.

Pour le bénéfice de ce prêt personnel, un organisme spécialisé en rachat de crédit devra analyser votre situation personnelle et financière pour vous aider à choisir le crédit le mieux adapté à vos besoins, de sorte à structurer efficacement vos prêts en cours.



Interdit bancaire : le prêt personnel pour les propriétaires

Si vous êtes propriétaire de votre logement, cela est un bon point pour votre dossier. En effet, cela signifie que vous pouvez mettre votre bien en garantie dans le cas où vous ne puissiez pas honorer le paiement des mensualités.

Il est à noter que puisque le prêt personnel est un crédit à la consommation qui n’est pas affecté à une dépense en particulier, le bien immobilier que vous mettrez en gage ne sera pas celui financé par l’emprunt.

Ce type de garantie hypothécaire sera particulièrement efficace pour rassurer l'établissement de crédit et lui permettre d'accepter de vous faire bénéficier du prêt personnel.

Cette garantie réelle portant sur votre bien immobilier peut être couplée avec une garantie personnelle qui consiste à solliciter un tiers pour qu’il couvre le remboursement du prêt dans le cas d’une défaillance de paiement de votre part.

La garantie personnelle la plus courante est la caution, ou acte de cautionnement. Ainsi, si vous ne payez pas une échéance, la banque pourra se tourner vers la caution afin d’obtenir paiement. Ce dernier pourra ensuite se tourner vers vous pour obtenir le remboursement.