Obtenir un prêt travaux quand on est en intérim

Le statut d'intérimaire (contrairement à certains autres statuts) n'inspire pas ou peu confiance aux banques qui considèrent que les revenus issus de l'intérim ne sont pas stables. A l'instar du CDD, les intérimaires peinent souvent à obtenir un crédit. Mais rien n'est impossible et il existe des solutions adaptées à chaque situation.

Quelles sont les solutions possibles pour obtenir un prêt travaux pour intérimaires ?

Pour les banques et les organismes de crédit, l'intérim est synonyme d'emploi précaire car les revenus ne sont pas assurés dans le temps comme pour un contrat à durée indéterminée. Difficile alors d'assurer les remboursements des échéances à long terme. Mais il existe des solutions en fonction de la situation et du contexte personnel et professionnel.

Les crédits classiques pour intérimaires

Certaines banques contournent la politique initiale et imposent certaines conditions pour l'obtention d'un crédit, quelle que soit la nature de ce prêt dont :

  • avoir au minimum 18 mois d'expérience en intérim
  • avoir travaillé sans interruption, c'est-à-dire ne pas avoir eu de période d'inactivité durant ces 18 mois
  • justifier de missions au sein d'une même entreprise ou d'un même secteur économique de 18 mois à 2 ans
  • être en mission d'intérim au moment de la demande de crédit
  • justifier d'un taux d'endettement futur de 33% maximum
  • justifier d'une capacité à épargner une partie du salaire chaque mois
  • ne pas avoir fait l'objet d'incident bancaire au cours des 6 derniers mois

Pour les intérimaires ne pouvant pas remplir toutes ces conditions, il existe d'autres solutions moins contraignantes.

Les organismes de crédit spécifiques aux intérimaires

Un grand nombre de personnes en France ont choisi de travailler en tant qu'intérimaire et de conserver volontairement ce statut tout au long de leur carrière pour bénéficier de rémunérations plus avantageuses. Cela leur permet également d'avoir une certaine liberté et de pouvoir changer d'employeur évitant ainsi la routine. C'est la raison pour laquelle, des organismes de crédit sont spécialement conçus pour aider les intérimaires à financer leur projet.

Grâce à ces organismes dont certains sont créés et financés par des agences d'intérim sous forme de fonds d'action sociale du travail temporaire (FASTT), les intérimaires peuvent accéder à des prêts travaux afin de rénover leur habitation et ainsi bénéficier d'un confort de vie optimal.

Par contre, comme dans toute procédure de financement, certaines conditions sont à respecter :

  • être en mission d'intérim au moment de la demande de prêt
  • avoir travaillé au moins 450 heures durant les douze derniers mois, l'équivalent de 3 mois d'intérim à temps plein

Dans ce cas, les montants de l'emprunt sont plafonnés sur une durée plus ou moins longue. Mais en toute logique, plus vous justifierez d'heures de travail en intérim, plus vous pourrez prétendre à des sommes importantes remboursables sur de plus longues durées.

Le prêt à la consommation

Pour le financement de travaux de petite envergure, le prêt à la consommation peut être une solution.

Certaines banques octroient des crédits travaux en contrepartie de certaines garanties :

  • justifier d'un certain nombre d'heures durant les douze derniers mois. Ce nombre varie en fonction des banques
  • justifier d'un minimum de revenus mensuels

Cependant, il faut bien faire attention avant de se lancer dans ce type de financement car les taux sont bien plus élevés que les crédits classiques. Cette formule ne sera donc pas adaptée pour des travaux importants.

Les aides de l'Etat

Pour des travaux de rénovation énergétique, il existe des solutions adaptées mises en place afin de sensibiliser la population sur la protection de l'environnement et l'économie d'énergie.

Pour les propriétaires, l'Eco-prêt à taux zéro est accessible pour tous sans condition de ressources et sans payer d'intérêt. Pour l'obtenir, il faut justifier, devis et factures à l'appui, que la nature des travaux respecte les conditions d'octroi et améliore sensiblement la performance énergétique du logement.

D'autres aides sont cumulables avec l'Eco-prêt à taux zéro :

  • le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE)
  • les financements de l'ANAH
  • le prêt d'accession sociale (PAS
  • le prêt conventionné
  • le prêt pour l'amélioration de l'habitat de la Caisse d'Allocations Familiales
  • les aides financières des fournisseurs d'énergie

CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER VOTRE PRÊT TRAVAUX

Obtenir un prêt travaux quand on est en intérim
5 (100%) 1 vote