Crédit travaux quand on est au RSA

Le Revenu de Solidarité Active (RSA) offre aux personnes disposant de faibles ressources la garantie d'un revenu minimal, qui peut varier en fonction de la composition de leur foyer.

Le RSA est une prestation sociale française dont le versement est effectué par les Caisses d'Allocations Familiales (CAF) et les Mutualités Sociales Agricoles (MSA), sous l'administration des différents conseils départementaux.

Le RSA : une entrave à l'octroi d'un crédit ?

Le RSA constitue un revenu minimal salvateur pour de nombreuses personnes en difficulté, mais est souvent stigmatisant pour les organismes bancaires car associé à une forme de précarité. C'est pour cette raison que la plupart des bénéficiaires du RSA renoncent à solliciter les établissements bancaires afin de concrétiser leur projet de vie.

Et pourtant, il existe plusieurs moyens pour que ces personnes puissent accéder à des offres de crédit leur permettant de réaliser leur projet (comme la réalisation de travaux dans leur logement par exemple). Faisons ensemble le point sur deux offres de crédit mises à disposition des bénéficiaires du RSA pour pallier aux difficultés financières auxquels ils font face.

Deux aides permettant un accès au crédit pour les bénéficiaires du RSA

Le Prêt pour l'Amélioration de l'Habitat (PAH)

Vous êtes locataire ou propriétaire, et vous désirez effectuer des travaux dans votre logement principal ? La CAF de votre lieu de résidence pourra vous venir en aide. Accordé sous forme de crédit, le PAH est un prêt qui peut vous permettre de concrétiser vos projets de travaux.

Attention cependant : le PAH ne pourra vous être accordé que sous deux conditions préalables :

  • Vous devez résider en France
  • Vous devez être allocataire de la CAF (et donc percevoir une prestation sociale de la CAF)

Sachez également que le montant de la PAH ne peut pas dépasser 80% du coût des travaux que vous décidez d'entreprendre, et que la limite de cette aide est de 1067,14 €.

Comme tout crédit, votre prêt sera soumis à des intérêts sur le montant emprunté (ces derniers sont plafonnés à 1% du remboursement mensuel de votre prêt). Vous disposerez de 3 ans maximum pour rembourser l'entièreté de votre PAH (soit 36 mensualités). Si vous le souhaitez, vous pouvez rembourser votre prêt avec anticipation (avant la fin des 3 années maximales de remboursement) à tout moment.

Enfin, sachez que l'aide est versée en deux fois sur le compte bancaire du demandeur allocataire : au moment de la signature du contrat de prêt, puis sur présentation des factures de travaux.

Pour obtenir plus de détails et déposer votre demande, n'hésitez pas à consulter le site Service-Public.fr et sa page dédiée au PAH.

Le microcrédit social

Une autre solution permet aux personnes à faible ressource de pouvoir financer leur projet : le microcrédit social. D'un montant minimum de 300 euros, le crédit social peut atteindre jusqu'à 5 000 euros voir, dans des cas particuliers, jusqu'à 12 000 euros.

Le microcrédit social est garanti par deux parties prenantes : l'État et un organisme bancaire prêteur. Ce système permet d'éviter aux demandeurs la sollicitation d'une personne en guise de caution, souvent demandée pour les prêts bancaires classiques.

Le taux d'intérêt pour le microcrédit social varie entre 1 et 4% en fonction de l'organisme prêteur. Quant au délai de remboursement, il est généralement établi à 36 mois sauf cas particulier.

Afin de solliciter un crédit social, vous devez impérativement être accompagné par une structure spécialisée. Une association comme La Croix Rouge pourra vous venir en aide, mais vous pouvez également vous appuyer sur les Centres Communaux d'Action Sociale (CCAS) ou la mission locale de votre ville. Une assistante sociale pourra ainsi vous accompagner tout au long de vos démarches.

Souvent considéré par les banques comme un élément rédhibitoire dans le cadre de l'octroi d'un prêt bancaire, le RSA n'est pourtant pas un frein définitif à la réalisation d'un projet de travaux ou d'une autre nature.

D'autres solutions existent et peuvent vous permettre de concrétiser votre projet, à condition de connaître les interlocuteurs qui pourront vous aider. Ainsi, n'hésitez pas à faire appel à la CAF de votre lieu de résidence ou à vous rendre dans l'antenne locale d'une association comme La Croix Rouge.

Cela vous donnera la possibilité de faire le point sur votre dossier en compagnie d'une assistante sociale. Cette dernière sera la plus à même de vous conseiller afin de donner vie à votre projet.

CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER VOTRE PRÊT TRAVAUX

Crédit travaux quand on est au RSA
5 (100%) 1 vote