Prêt immobilier pour interdit bancaire

Votre situation financière est l'un des premiers éléments que les banques vont regarder avant de vous attribuer un prêt, et être interdit bancaire est donc un obstacle de taille dans votre projet d'achat immobilier.

Toutefois, il est néanmoins possible d'obtenir un prêt quand on est interdit bancaire, même quand on est fiché à la Banque de France.

Comprendre l'interdiction bancaire

Prêt immobilier interdit bancaireL'interdiction bancaire arrive après le rejet d'un chèque sans provision par une banque (c'est-à-dire un chèque signé et donné en paiement sans avoir en réalité les fonds suffisants sur ses comptes pour qu'il soit honoré).

Ce type de situation entraîne un signalement auprès de la Banque de France et une inscription au FCC (le Fichier Central des Chèques).

Quand le défaut de paiement est relié à un crédit (immobilier ou à la consommation), le signalement auprès de la Banque de France fait également l'objet d'une inscription au FICP (le Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers).

L'inscription au FCC dure 5 ans et celle au FICP peut être enlevée une fois votre situation régularisée.

Les banques consultent automatiquement ces fichiers à chaque demande de prêt immobilier. C'est donc un sérieux handicap pour votre dossier si votre nom y figure.

Comment obtenir un prêt immobilier en étant interdit bancaire ?

Les banques françaises vous refuseront presque systématiquement un prêt immobilier si vous êtes interdit bancaire. Vous pouvez en revanche faire appel à un courtier spécialisé en prêt immobilier, qui pourrait vous aider à trouver une banque étrangère qui accepterait votre dossier.

Il vous serait alors possible de procéder à un rachat de crédit et de l'inclure dans votre nouveau prêt, pour n'avoir à rembourser qu’une seule mensualité.

L'autre solution qui s'offre à vous, est de faire appel aux microcrédits et aux prêts immobiliers aidés par l'État, qui sont sous conditions de ressources. Vous pourriez ainsi être éligible à un prêt de la CAF, au PTZ ou au PAS. Certains de ces crédits ouvrent le droit aux APL, qui pourraient vous aider à rembourser vos mensualités.

Prêt immobilier pour interdit bancaire
5 (100%) 2 vote[s]