Crédit auto en couple

Vous êtes en couple (concubinage, mariage ou pacs) et vous désirez faire l’acquisition d’un nouveau véhicule ? Pour cela, vous aurez peut-être besoin de l’obtention préalable d’un crédit auto destiné au financement de votre achat.

La question de l’obtention du crédit auto en couple se pose si vous êtes mariés, pacsés ou bien si vous résidez en concubinage. Ainsi, choisir de souscrire un crédit auto en couple est bien souvent la preuve de l’instauration d’une solidarité du couple sur la dette commune. Zoom sur le crédit auto en couple et ses contours avec CNASEA.

Crédit auto en couple : une option qui s’offre à vous

En fonction de votre situation personnelle, l'obtention d'un crédit auto à des conditions avantageuses sera plus ou moins aisée. Le fait d’être pacsé, en concubinage ou marié vous permet tout à fait de souscrire à un crédit auto, autant que cela est possible pour une personne célibataire.

Ainsi, le fait d’acquérir un nouveau véhicule neuf ou d’occasion est une possibilité qui prend vie du fait de ce crédit auto. Cet équipement, particulièrement utile, est à rembourser en fonction des modalités du contrat de prêt.

Pour la souscription à un tel crédit, plusieurs choix s’offrent à vous. Vous pouvez ainsi opter pour la banque traditionnelle, une société de crédit spécialisée ou encore un organisme en ligne. Utiliser un comparateur de crédits auto est particulièrement conseillé afin de savoir quelles sont les meilleures offres en fonction de votre situation personnelle.
credit auto en couple

Atouts et inconvénients du crédit auto en couple

Le fait d’être en couple a un premier avantage non négligeable : en effet, cela permet d’augmenter les ressources disponibles, ce qui permettra dans le même temps d’augmenter les mensualités.

En effet, ces dernières sont calculées en prenant en compte le taux d’endettement des emprunteurs (fixé à 33 %). D’autres informations seront prises en considération, afin de rassurer l’établissement de crédit sur la solvabilité des emprunteurs.

Néanmoins, si vous avez à subir une séparation ou un divorce en cours de remboursement du prêt auto, tout dépend de votre régime matrimonial. En effet, il en va différemment pour le partage de la somme restant à payer au titre du crédit auto selon votre régime matrimonial.

Si vous êtes séparés de biens, vous n’aurez pas forcément à être solidaires de toute la somme. Il est donc important de vérifier dans votre contrat de mariage. L’intervention d’un avocat est fortement recommandée dans ce type de situation.

Divorce et état du crédit auto sous le régime légal

Si vous êtes mariés sous le régime de la communauté légale (autrement dit la communauté réduite aux acquêts), le principe est que tout ce que vous achetez depuis votre union appartient pour moitié à chaque membre du couple.

Ainsi, si vous venez à vous séparer, vous resterez tous deux propriétaires du nouveau véhicule, à hauteur de la moitié chacun. De ce fait, vous serez tenus de vous acquitter des mensualités du prêt auto, de manière solidaire.

Si votre ancien conjoint ne paye plus les mensualités, par exemple s'il est au chômage, vous devrez donc les acquitter vous-mêmes et bénéficierez par la suite d’une action contre ce dernier en restitution des sommes trop versées.

Dans un couple, le principe utilisé est celui de quotité, pour désigner la responsabilité de chacun dans le remboursement des échéances selon la proportion de salaire dans les ressources totales perçues par le foyer fiscal.

Si les deux membres du couple perçoivent des revenus mensuels différents, l’époux qui gagne davantage devra donc rembourser davantage, ce qui est une règle de proportionnalité dans le remboursement de la dette.

Crédit auto en couple
5 (100%) 1 vote[s]