Crédit auto en intérim

Il peut arriver que vous ayez besoin de faire l’acquisition d’un nouveau véhicule. Pour cela, vous pouvez avoir besoin de souscrire un crédit auto. Plusieurs possibilités s’offrent alors à vous. Si les emprunteurs en CDI ont davantage de chance d’obtenir un crédit auto qui correspond à leurs attentes, le fait d’être en intérim n’est pas rédhibitoire.

Vous pouvez ainsi tout à fait obtenir un crédit auto, même dans cette situation personnelle particulière. Comment faire pour bénéficier d’un prêt auto en intérim ? Réponse avec Cnasea

Crédit auto et statut d’intérimaire

Nombreux sont les emprunteurs à se demander s’ils peuvent emprunter une somme d’argent en étant intérimaires. Décrocher un crédit auto est en effet fonction de la situation personnelle et professionnelle de l’emprunteur.

Si vous êtes intérimaires, sachez que votre statut rime avec précarité pour de nombreux établissements de crédit. Tout comme pour les emprunteurs en CDD, les personnes qui travaillent en intérim sont considérées comme étant « à risque ».

Ainsi, l’intérim possède une connotation de précarité, ce qui est un point négatif pour votre dossier, sans que cela soit rédhibitoire pour autant. En effet, si les banques sont de prime abord frileuses, ces dernières souhaitant s’assurer de votre pleine capacité à rembourser votre crédit de manière durable, en temps et en heure, vous pouvez renverser la tendance.

Il vous faudra ainsi prouver, par différentes manières, que vous êtes capables de bien gérer votre argent et que vous êtes disposés à rembourser les mensualités à temps.

credit auto en interim

Mettez vos points forts en avant

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, il est important de rassurer la banque et de la convaincre de vous prêter l’argent nécessaire à l’achat du nouveau véhicule, qu’il soit neuf ou d’occasion.

En fonction des banques, vous vous rendrez rapidement compte que les conditions d’obtention d’un prêt auto changent fortement. Ainsi, voici quelques critères à remplir pour vous assurer de maximiser vos chances :

  • depuis au moins 3 années, vous avez travaillé sans interruption et avez réussi à tenir un emploi dans le temps (que ce soit en CDD ou en intérim par exemple)
  • vous êtes en couple et votre conjoint est quant à lui titulaire d’un CDI, même jeune actif, ce qui change forcément la donne puisqu’il dispose d’une situation considérée comme plus stable par les banques
  • expliquez la raison qui fait que vous travaillez en intérim et démontrez que vous avez une certaine ancienneté avec l’agence d’intérim qui vous embauche (la stabilité commence à être prise en compte à partir de 1 500 heures de travail)

Enfin, sachez que la banque vérifiera toujours votre capacité d’endettement, autrement dit le fait de gagner plus du tiers des mensualités remboursées (le taux d’endettement est fixé à 33 % de vos gains au total, toutes sources de revenus confondues).

Le prêt personnel, comme alternative au crédit auto intérimaires

Si la banque reste de marbre face à tous vos arguments, sachez qu’il vous reste toujours la possibilité de faire appel à une autre forme de crédit à la consommation, qu’est le prêt personnel.

Tandis que le crédit auto est affecté à l’achat d’un véhicule, le prêt personnel est quant à lui un crédit non affecté. Cela signifie que vous avez la possibilité d’utiliser la somme empruntée comme vous le souhaitez, de manière totalement libre.

Si ce type de prêt est tentant pour les emprunteurs en intérim, ces derniers doivent tout de même respecter certaines conditions :

  • si la vente de l’auto ou sa bonne réception ne se déroule pas comme prévu, vous serez tout de même tenus d’honorer le prêt personnel
  • le taux d’un prêt personnel est généralement plus élevé que celui d’un crédit auto classique.

Une autre solution existe : il s’agit du Fonds d’Action Sociale du Travail Temporaire (FASTT). Il s’agit d’une association dont l’objectif est d’aider des travailleurs en intérim à trouver leur offre de crédit auto.

Crédit auto en intérim
5 (100%) 1 vote[s]