Renégociation du prêt immobilier

Avec la baisse des taux qui court depuis quelques années et les conditions favorables du marché, la conjoncture est idéale pour envisager de renégocier son prêt immobilier.

À la clef : des intérêts moins élevés et un prêt immobilier plus avantageux.

Découvrez comment mener une renégociation efficace de votre prêt immobilier.

Préparer un dossier convaincant pour la banque

Lorsque les taux sont très bas (en dessous de 2%), il est très tentant de renégocier son prêt pour bénéficier de meilleures conditions. Mais les banques (qui sont rémunérées via les intérêts) ne sont pas toujours partantes pour accéder à votre demande.

Il est donc tout à votre avantage de préparer un dossier le plus solide possible pour obtenir la renégociation de votre prêt immobilier.

Pour convaincre la banque d'accéder à votre demande, il faut lui prouver que vous êtes un client qu'elle a tout intérêt à garder. Pour cela, vous pouvez préparer un dossier qui contient :

  • L'échéancier précis de votre crédit.
  • Vos relevés bancaires des 3 derniers mois.
  • Vos relevés de placement et d'épargne.
  • Vos 3 derniers bulletins de salaire et vos 3 derniers avis d'imposition.
  • Vos justificatifs d'identité (livret de famille et pièce d'identité).
  • Une preuve de la faiblesse de votre taux d'endettement (qui se calcule à partir de la somme de vos charges et de celles de vos revenus stables).

Renégociation du prêt immobilierL'enjeu est ici de montrer à la banque que vous êtes un "bon" emprunteur et qu'elle sera gagnante à vous garder parmi ses clients. Si cet argument ne suffit pas, vous pouvez faire jouer la concurrence.

Bon à savoir : même si vous obtenez une baisse des taux d'intérêt de votre prêt immobilier, il est probable que le nouveau taux que vous négocierez sera supérieur à celui que vous auriez pu obtenir en cas de nouveau crédit.

Cela ne signifie pas pour autant qu'il faut automatiquement choisir le rachat de crédit, puisque les frais associés à cette opération sont parfois élevés.

Comparer les offres et faire jouer la concurrence

Comme au moment de trouver le prêt immobilier le plus avantageux, il peut être utile de faire jouer la concurrence au moment de renégocier son prêt immobilier.

Cette stratégie peut viser différents objectifs : montrer à votre banquier que vous êtes prêt à partir s’il n'accède pas à votre demande et vous renseigner concrètement sur les possibilités qui s'offrent à vous dans d'autres établissements.

Pour faire jouer directement la concurrence lors d'un rendez-vous de négociation avec votre banquier, n'hésitez pas à vous présenter avec en main une offre écrite. 

Lorsqu'on compare les offres, il faut garder en tête qu'un meilleur taux n'est pas le seul avantage à tirer d'une renégociation.

Il peut par exemple être plus intéressant d'obtenir une baisse des mensualités (et un allongement du crédit) à taux égal, pour augmenter son pouvoir d'achat. 

Bon à savoir : toutes les renégociations s'accompagnent de frais de dossier, qui peuvent aller jusqu'à 1000 €. C'est un point sur lequel il ne faut pas hésiter non plus à négocier, pour obtenir la diminution - voire la suppression - de ces frais.

Bon à savoir également : si la banque refuse de renégocier votre prêt, vous pouvez faire racheter votre crédit par un établissement concurrent à des conditions plus avantageuses pour vous. Vous pouvez faire appel à un courtier en rachat de crédit pour comparer les offres. Attention toutefois à bien prendre en compte tous les frais associés à cette opération, pour s'assurer de sa rentabilité.

Renégociation du prêt immobilier
5 (100%) 2 vote[s]