Les différents types de prêts immobiliers

En matière de prêt immobilier, il existe différents types de prêts, qui correspondent à différentes modalités de remboursement et à différentes méthodes de calcul des taux d'intérêt.

Il existe aussi des prêts dits "aidés", dont le coût est en partie financé par l'État.

Le prêt bancaire classique

Ce n'est pas vraiment un type de prêt particulier, mais plutôt la catégorie dans laquelle tombent tous les prêts bancaires classiques, qui ne s'inscrivent pas dans une réglementation spécifique.

Ils sont propres à chaque établissement de prêt et leur durée et leurs conditions varient.

Ils sont surtout caractérisés par le taux d'intérêt auquel ils sont octroyés (qui augmentent souvent avec la durée de la période de remboursement). Le montant de ce type de prêt ne peut être inférieur à 75 000 €, mais il n'a pas de plafond maximum.

Celui-ci sera calculé en fonction de votre capacité d'emprunt (qui prend en compte vos revenus réguliers et les charges qui pèsent déjà sur vous).

Le prêt in fine

C'est un prêt immobilier non amortissable, c'est-à-dire que le capital n'est pas remboursé au fur et à mesure des mensualités, mais à la fin de la période de prêt. Il s'adresse aux emprunteurs qui possèdent une épargne déjà disponible, sur laquelle sera adossé le prêt.

Le prêt relais

Ce prêt non plus n'est pas amortissable. Il s'adresse plus spécifiquement aux emprunteurs qui possèdent déjà un bien immobilier qu'ils sont en train de vendre, et leur permet de débloquer les fonds pour un nouvel achat, en attendant la vente et le règlement de leur bien précédent.

le prêt amortissable

C'est le type de prêt le plus courant en France. Il consiste à rembourser la somme empruntée (et les intérêts) en versant des mensualités. Le prêt est remboursé - et payé - au moment du versement de la dernière mensualité.

Le Compte Épargne Logement (ou CEL)

Les différents types de prêts immobiliersLe CEL est un compte d'épargne qui garantit l'accès à un taux préférentiel au moment de l'acquisition d'un bien. Pour avoir accès à cet avantage, le CEL doit être ouvert depuis au moins 18 mois et il doit avoir déjà généré des intérêts.

Il est principalement intéressant si on souscrit un prêt immobilier dans la banque où on a ouvert son CEL.

Le montant total d'un CEL ne peut dépasser les 23 000 € et on dispose de 2 à 15 ans pour le rembourser. Son taux d'intérêt est calculé en fonction de la période d'épargne déjà effectuée sur le CEL (il devient intéressant après 4 ans d'épargne en moyenne).

Le Plan Épargne Logement (ou PEL)

Tout comme le CEL, le PEL est un compte d'épargne qui donne accès à des taux préférentiels si on souscrit un prêt immobilier dans la banque où on l'a ouvert.

Son montant ne peut pas dépasser 92 000 € et on dispose de 2 à 15 pour le rembourser.

Le PTZ (ou Prêt à Taux zéro)

Ce prêt est un prêt aidé par l'État et offert aux ménages à faibles revenus, sous conditions de ressources. Il est réservé aux primo-accédants, qui n'étaient pas propriétaires de leur logement dans les 2 années précédent la demande de prêt. Il est également limité au financement de la résidence principale du demandeur.

Son montant est calculé en fonction des ressources, de la localisation géographique et du nombre d'habitants du foyer du demandeur.

Le PTZ peut être remboursé sur une période allant jusqu'à 25 ans et il inclut une période de différé de 5 à 15 ans, durant laquelle le prêt n'a pas à être remboursé.

Le PAS (ou Prêt Accession Sociale)

C'est un prêt aidé par l'État octroyé par les établissements conventionnés, sans apport personnel. Il peut financer la totalité d'un achat immobilier (mais pas les frais de notaire). Il est soumis aux mêmes conditions de revenus que le PTZ.

Le Prêt Conventionné

Accordé par les organismes qui ont signé une convention avec l'État, il offre des taux globalement plus intéressants que le prêt classique et il ouvre le droit à l'Aide Personnalisée au Logement (APL), qui peut être mise profit pour rembourser ses mensualités.

Il est sans condition de ressource et ne nécessite aucun apport personnel. Il permet également de bénéficier de tarifs préférentiels sur les frais de notaire.

CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER VOTRE PRÊT IMMOBILIER

Les différents types de prêts immobiliers
5 (100%) 1 vote