Impôts et défiscalisation : réduisez votre impôt sur le revenu

Que ce soit par le biais d'une réduction directe de l'impôt sur le revenu (grâce à un crédit d'impôt ou une réduction fiscale) ou bien une diminution de votre revenu imposable, chacun peut défiscaliser. L'administration fiscale prévoit en effet de nombreuses offres de défiscalisation qui permettent de payer moins d'impôt chaque année. Pourquoi défiscaliser et comment faire en pratique ?

La défiscalisation : une stratégie ouverte à tous

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, adopter une stratégie de défiscalisation n'est pas réservé qu'aux grandes fortunes ou aux entreprises. En effet, nombreux sont les dispositifs fiscaux qui sont aujourd'hui facilement accessibles, notamment par les ménages les plus modestes. C'est le cas du crédit d'impôt transition énergétique (CITE) ou encore des dépenses liées à la famille (comme la garde d'enfants de moins de 6 ans par exemple).

Que vous ayez un projet d'investissement immobilier, de constitution d'un plan épargne retraite ou simplement que vous souhaitiez réduire votre impôt en déduisant certaines charges du quotidien, le Gouvernement a prévu ces possibilités. Il existe forcément un dispositif fiscal qui vous convient parfaitement.

En ce sens, quel est l'intérêt de défiscaliser ? En réalité, la défiscalisation permet tout simplement d'alléger votre impôt sur le revenu, voire d'obtenir un remboursement de la part des services fiscaux si vous êtes non imposable. En effet, dans certains cas, le surplus entre les sommes engagées et l'impôt à payer peut donner lieu au versement de la différence par l'administration.

Défiscaliser est également un excellent moyen de constituer un patrimoine de qualité et qui perdurera tout en capitalisant vos impôts. Grâce au dispositif de défiscalisation, vous pouvez aussi préparer au mieux l'étape cruciale de la retraite tout en protégeant vos proches. La défiscalisation n'a donc que des avantages. Encore faut-il être éligible aux différents dispositifs et ne pas oublier d'indiquer les sommes engagées dans votre déclaration de revenus annuelle. Il faut également bien choisir sa stratégie de défiscalisation avant de se lancer.

A lire :   Comment fonctionne la défiscalisation en matière d’impôts ?

impots et defiscalisation : comment et pourquoi defiscaliser

Les différents produits de défiscalisation immobilière

Grâce à l'immobilier, nombreux sont les ménages à pouvoir défiscaliser au mieux. Il s'agit d'ailleurs des produits les plus prisés en France. Ce type de produits permet d'obtenir une réduction fiscale grâce à un investissement locatif.

Toute loi de défiscalisation immobilière est utilisée afin de réduire la pénurie de logements. Le fonctionnement de la défiscalisation en matière d’impôts varie selon le dispositif concerné.
On en distingue plusieurs différents, à l'instar des dispositifs suivants :

  • la loi Pinel : remplaçant la loi Duflot, le dispositif Pinel permet aux ménages français de bénéficier d'avantages fiscaux consécutivement à l'achat d'un bien immobilier dans un but locatif. Le logement doit se trouver dans une zone géographique tendue. Le bien est à louer vide et doit constituer la résidence principale des locataires pendant une durée minimale de 6 ans. Enfin, le loyer doit être inférieur à 20 % au prix pratiqué sur le marché immobilier. Vous bénéficiez d'une réduction fiscale de 12 % si l'engagement est de 6 ans, de 18 % pour un engagement sur 9 ans et de 21 % si la location dure 12 ans. La réduction fiscale ne doit pas excéder 5 500 € au m²
  • la loi Censi-Bouvard : elle permet d'investir en LMNP (logement meublé non professionnel) dans un nombre important de secteurs comme les résidences étudiantes, les Ehpad ou encore les résidences de tourisme. Grâce à ce dispositif, le contribuable peut réduire son impôt sur le revenu de 11 % de la valeur du bien et récupérer la TVA. De même, ses revenus locatifs ne sont pas imposés
  • la loi Cosse : l'objectif est la mise à disposition d'un logement à un locataire qui en bénéficie au titre d'un loyer abordable. Grâce à ce dispositif, le contribuable bénéficie d'une réduction pouvant être conséquente, puisqu'elle est égale à 85 % au maximum du montant des loyers imposables. L'objectif affiché par le Gouvernement est de permettre à des foyers à revenus modestes de se loger. Le propriétaire s'engage à louer le logement au locataire pendant toute la durée de l'accord, à titre de résidence principale
  • la loi Malraux : ce dispositif s'adresse aux propriétaires qui décident de réaliser des rénovations pour réhabiliter un logement locatif ancien. Le contribuable qui procède à cette réhabilitation bénéficie d'une réduction fiscale pouvant atteindre 30 % du montant total des travaux. Cette loi est soumise à deux conditions : la mise en location minimum pendant 9 ans du logement et la zone géographique dans laquelle se situe le bien. En outre, le propriétaire ne peut pas engager des travaux pour un montant excédant 100 000 €.
A lire :   Crédit d’impôt ou réduction fiscale : quelle défiscalisation choisir ?