Crédit consommation, les points à vérifier auprès d’une banque avant de souscrire à un crédit

Un crédit à la consommation est un type de prêt prévu pour le financement de tout projet ne dépassant pas 75 000 euros. Les projets immobiliers et professionnels sont exclus de cette définition. Il existe des catégories de prêts spécifiques à ces derniers.

Le crédit à la consommation est accordé par une banque ou une société financière. Plusieurs points différencient crédit à la consommation et crédit immobilier. Il y a notamment : la durée de remboursement, le montant du crédit et la nature des garanties.

Certains établissements proposent aujourd’hui la possibilité de souscrire à un crédit en ligne. Un prêt à la consommation peut servir pour financer un achat d’équipements de la maison, l’acquisition d’un véhicule ou autres achats de biens et de services nécessitant un important budget.

Le remboursement s’effectue selon un échéancier avec mensualités périodiques. En vue d’éviter les risques de surendettement, le prêt à la consommation est encadré par quelques dispositifs réglementaires. À noter que les personnes en situation de surendettement ainsi que les individus fichés au FICP ne peuvent souscrire à un crédit consommation.

Bien choisir son prêt à la consommation

Le prêt à la consommation se décline en plusieurs formes, à savoir le crédit affecté, le crédit non-affecté et le crédit revolving. Le crédit affecté est destiné au financement d’une dépense bien déterminée, avec justificatif à l’appui. Le crédit non-affecté est accessible sans besoin de justificatif. Il peut servir à financer la réalisation de tout projet non immobilier et non professionnel.

Le crédit revolving, aussi appelé crédit permanent ou renouvelable, est similaire au crédit non-affecté. Il est attribué pour le financement des besoins courants. L’emprunteur ne retire que le montant nécessaire à son achat. Les mensualités sont alors variables. Le taux de remboursement est toujours en fonction du montant du crédit et de la durée de remboursement. Il varie aussi selon l’établissement financier auprès duquel le prêt a été contracté.

Après avoir choisi le type de crédit consommation qui correspond à vos besoins, vous devez observer d’autres critères avant de signer un contrat auprès d’une banque. Le montant de la mensualité doit être estimé afin de convenir à votre budget. Ensuite, sur la fixation de la durée de remboursement, sachez que plus celle-ci sera longue, plus vous aurez à payer cher.

Les taux de remboursement ne sont jamais à négliger. Généralement, l’indexation de ces taux se fait sur les taux directeurs des banques centrales. Les taux proposés par les différents organismes de crédit sont donc sur une même fourchette. Il faut chercher le taux le plus faible pour payer moins cher.

Un établissement de crédit propose un taux faible ou plus élevé, en fonction de sa situation financière ou sa stratégie commerciale. Une banque qui adopte une stratégie de développement de clientèle proposera un taux faible pour attirer le plus de clients. Par contre, si un organisme de crédit a déjà octroyé beaucoup de prêts, il proposera des taux élevés. En effet, pour dans une telle situation, sa priorité n’est plus d’accorder des crédits.

Pour faire face aux imprévus, comme la maladie, la perte d’emploi ou autre, il peut être intéressant de souscrire à une assurance de prêt. Dans ce cas, il est important de faire en sorte que la mensualité incluant les coûts d’assurance soit toujours dans vos capacités de remboursement.

Le choix de l’organisme de crédit

Contracter un crédit à la consommation auprès du premier organisme qui vous est recommandé serait une erreur. De nombreux ménages prennent le temps de faire un comparatif avant de prendre une décision. Il s’agit de comparer les établissements de crédit en considérant leur situation et le taux effectif global (TEG) proposé.

A noté qu'il faut aujourd'hui consulter les banques en ligne qui proposent des crédits conso, souvent à des taux très intéressants.

Le TEG rassemble tous les frais du crédit, dont le frais de dossier et l’assurance. Rechercher le TEG le plus bas est une bonne option, mais il est aussi essentiel de s’informer sur l’établissement de crédit qui propose l’offre.

Il existe aujourd’hui une multitude de banques et établissements de crédit pouvant vous octroyer un prêt à la consommation. Si les taux proposés sont similaires, il est plus sûr de s’orienter vers une banque disposant de la meilleure réputation. Opter pour un établissement sérieux est toujours avantageux. En effet, vous pourrez être lié à l’organisme pendant une longue durée. Dans ce sens, Cetelem, Sofinco, Cofidis et Cofinoga figurent parmi les établissements disposant d’une bonne réputation, sans oublier les banques comme BNP Paribas, La Banque Postale, HSBC, la Société Générale et quelques autres banques de référence.

La flexibilité de l’établissement financier doit figurer dans la liste de vos critères de sélection. Cela constitue une mesure de précaution supplémentaire en vue de faire face à d’éventuelles situations problématiques au cours de la durée de remboursement.

Nul n’est à l’abri de soucis pouvant provoquer l’incapacité temporaire de paiement de mensualité. Une baisse de revenus peut, par exemple, causer une telle situation. Même si vous disposez de garanties pour le remboursement du prêt, il vaut mieux choisir un organisme qui offre une flexibilité, comme le fait de permettre un report de remboursement pendant quelques mois par exemple.

La législation

Le respect de quelques règles est important avant la signature d’un contrat de crédit. La loi fixe des conditions obligatoires que l’organisme prêteur et le demandeur de crédit doivent respecter. L’établissement financier doit remettre à son client demandeur de prêt une fiche d’informations précontractuelles.

Il est tenu d’expliquer les caractéristiques et le principe de fonctionnement du crédit. Aussi, une banque ou tout autre organisme financier doit vérifier la solvabilité de l’emprunteur avant de lui octroyer un crédit consommation.

Crédit consommation, les points à vérifier auprès d’une banque avant de souscrire à un crédit
5 (100%) 2 votes