Crédit consommation en période de chômage : les solutions

La souscription à un crédit consommation permet de faire face à différentes dépenses, et de financer certains projets de vie importants.

Cependant, certains imprévus, et notamment un licenciement, peuvent fragiliser votre situation d'emprunteur, et ainsi diminuer les chances d'octroi d'un prêt.

Il existe heureusement différentes solutions pour obtenir un crédit consommation en période de chômage.

Opter pour le crédit renouvelable

Crédit consommation en periode de chômage les solutions existantesLe choix du crédit renouvelable en période de chômage peut être une possibilité pour disposer à tout moment d'une somme d'argent de réserve, qui peut être utilisée au fur et à mesure en fonction de vos besoins.

Pour certains montants relativement peu élevés, les justificatifs en termes de situation et de revenus peuvent être limités, et c'est une façon de faire face à certaines dépenses importantes de manière plus sereine.

L'avantage de ce type de crédit consommation est que si vous ne puisez pas dans cette réserve d'argent, cela ne vous coûte rien. Le crédit renouvelable se reconstitue au fur et à mesure de vos remboursements, et les intérêts ne sont calculés que sur la partie utilisée du crédit.

Par ailleurs, de nombreuses enseignes de la grande distribution proposent cette solution de crédit consommation via des cartes, qui permettent de différer des paiements ou de payer certaines sommes en plusieurs fois.

Des cartes proposées par des organismes spécialisés dans le crédit permettent également de petits crédits conso sans justificatifs, pratiques si vous êtes en situation de chômage.

Le crédit social ou micro-crédit personnel

Le crédit social est un type de crédit consommation conçu spécialement pour les personnes dont le profil n'est pas adapté à un prêt personnel classique, car elles ne présentent pas suffisamment de garanties quant à leur situation personnelle et notamment une stabilité de revenus.

C'est notamment le cas d'emprunteurs au chômage ou en intérim.

Cette solution de crédit consommation est un dispositif garanti en partie par l'Etat et par l'organisme prêteur, qui doit être demandé auprès d'un accompagnateur, qui peut être une association comme la Croix-Rouge, des maisons de l'emploi ou des centres communaux d'action sociale.

L'octroi de ce micro-crédit est conditionné à différents critères en matière de revenus, mais également d'utilisation de la somme, qui doit servir à améliorer la situation familiale et personnelle, ou la recherche d'un emploi.

Le crédit social a un minimum de 300 euros et il peut aller jusqu'à 12 000 euros dans certains cas, même si la moyenne tourne autour de 2000 euros. Le délai de remboursement est généralement compris entre 36 mois et 60 mois au maximum, avec des taux d'intérêt avantageux.

Le crédit consommation CAF

Dans un registre similaire, une autre solution pour bénéficier d'un crédit consommation en étant chômeur est de faire une demande auprès de la Caisse d'Allocations Familiales.

Le crédit consommation CAF est un prêt affecté à des dépenses de première nécessité, comme des appareils électro-ménagers, qui est octroyé à des emprunteurs en situation délicate selon certains critères.

Il faut notamment déjà bénéficier de prestations de la CAF et avoir un enfant à charge ou à naître. Le montant de ce crédit consommation CAF est d'environ 400 euros pour un équipement, et de 800 euros pour deux, avec l'avantage de bénéficier d'un taux zéro.

Les mensualités de remboursement sont courtes, permettant par exemple à un emprunteur au chômage d'avoir la possibilité de financer des achats utiles à moindre coût.

Il existe aussi des dispositifs de prêts d'honneur, notamment proposés par la CAF, qui peuvent s'élever jusqu'à 3500 euros et être remboursés dans les 36 mois, et qui visent à financer des dépenses utiles pour la réinsertion par exemple, comme l'achat d'un véhicule pour trouver ou se rendre au travail.

Demander un crédit consommation à l'étranger

S'il peut être difficile d'obtenir un crédit consommation auprès de banques et d'organismes spécialisés en France, car votre situation de chômeur n'offre pas suffisamment de garanties, il est toutefois possible d'envisager cette solution à l'étranger.

Cette possibilité est d'autant plus pertinente dans le cas où vous seriez fichés au FICP de la Banque de France, fichier non consultable depuis l'étranger.

Avec le développement de plateformes de crédit en ligne, une telle demande se voit facilitée, et vous pourrez obtenir plus rapidement des fonds depuis l'étranger. Toutefois, des justificatifs de revenus sont tout de même demandés, même depuis l'étranger.

CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER VOTRE PRÊT CONSOMMATION

Crédit consommation en période de chômage : les solutions
5 (100%) 1 vote[s]