FICP, carte bancaire: comment faire?

Le fichage à la Banque de France n’implique pas automatiquement l’interdiction de posséder une carte bleue Visa ou Mastercard. En revanche, la carte de paiement pour FICP est soumise à des règles.

La protection contre le surendettement des consommateurs

Le fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers permet aux établissements financiers d’éviter le surendettement des utilisateurs de carte bancaire.

S’en servir est réellement facile et tout le monde peut acheter ce qu’il désire à l’aide de sa carte bancaire. Elle contient simplement des données personnelles qui sont le numéro de carte, le code secret, la date d’expiration et un cryptogramme.

Il est possible de l’utiliser en tout lieu grâce au groupement d’intérêt économique, soit le GIE, des cartes bancaires. Ainsi, il est primordial de protéger les consommateurs se trouvant en difficultés financières pour ne pas aggraver leur situation.



L’inscription sur la liste FICP carte bancaire

FICP carte bancaireEn cas de défaillance dans le remboursement d’une échéance, l’établissement prêteur le signale à la Banque de France, qui inscrit l’incident de paiement dans son fichier. L’incident doit être caractérisé par le non-paiement de deux mensualités consécutives, ou encore par la non-régularisation d’un découvert sous 60 jours pour un montant d’une valeur minimale de 500 euros.

En cas de non-réponse à une mise en demeure d’un prêteur demandant le paiement de l’ensemble du capital, l’emprunteur peut aussi se voir inscrit sur la liste FICP carte bancaire.

L’organisme financier qui a constaté cet incident envoie un courrier pour informer l’emprunteur de son inscription au fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers. L’inscription prend effet dans un délai de trente jours à compter de la date d’envoi du courrier.

L’emprunteur doit alors tout mettre en œuvre pour régulariser sa situation. Passé ce délai, il recevra toutes les informations qui sont transmises à la Banque de France afin de savoir où il en est. Il connaîtra alors la durée de l’inscription, les modalités de régularisation et les droits d’accès ou de rectification des informations.

Une carte de paiement simplifiée

carte de paiement simplifiéeL’inscription au FICP peut entraîner le refus de délivrance de la carte bancaire. Toutefois, des organismes proposent la mise à disposition d’une carte de retrait et de paiement prépayée. Ce type de carte est simple à utiliser. Elle est personnalisée et permet de retirer de l’argent aux distributeurs automatiques, mais aussi de régler ses achats chez les commerçants, tant qu’il reste de l’argent sur la carte.

Elle se recharge directement par Internet, en passant par des sites bancaires partenaires qui réalisent les transactions. Elle se commande rapidement en ligne, ce qui est réellement pratique pour les interdits bancaires. Le solde se consulte à tout moment depuis le web et il n’est pas nécessaire d’avoir un compte bancaire pour posséder ce type de carte de paiement.

Vous pouvez ainsi continuer à régler avec une Mastercard ou Visa, même si votre banque vous a ôté vos moyens de paiement. Le découvert est ici impossible et vous pouvez maîtriser votre budget en payant par carte sans dépasser vos moyens.




En savoir plus sur le surendettement

FICP

FCC

Interdiction bancaire