Comment payer moins d’impôts quand on est célibataire

Un célibataire a accès à plusieurs possibilités pour payer moins d’impôts sur ses revenus. En effet, plusieurs astuces sont applicables pour réduire, dans la mesure du possible, ses impôts quand on est célibataire.

Ainsi, une personne sans enfant peut opter pour des changements de comportement, des dispositifs de défiscalisation, des astuces de déclaration de revenus ou encore des déductions fiscales pour réduire la somme mentionnée dans l’avis d’imposition.



Réduire le revenu net imposable

Bien entendu, le calcul de l’impôt effectué par l’administration fiscale n’est pas généralement favorable au salarié avec un travail nécessitant une somme particulière pour les frais professionnels. Pour ce cas, il existe une option pour des frais réels permettant de considérer ces frais pour leur montant exact. Ainsi, les concernés bénéficieront d’un abattement pour les frais professionnels notamment une déduction forfaitaire de plus de 10 %.

Cette astuce s’avère être judicieuse dans le cas où les dépenses professionnelles sont très élevées suivant la déduction forfaitaire de plus de 10 %. Toutefois, les indemnités pour ces frais professionnels mis en avant par l’employeur seront ajoutées au salaire, et ce dans la déclaration de revenu, ce qui revient à dire qu’ils sont imposables.

Une bonne épargne salariale

Généralement, un salarié, qu’il soit marié, pacsé ou encore célibataire, profite d’un dispositif d’épargne salariale qui peut être fructifié au lieu d’être perçu immédiatement. Effectivement, décider de toucher une prime de participation aux bénéfices permet éventuellement de compléter les salaires dans le cas d’un achat important ou encore dans le but de financer des dépenses imprévues.

Par contre, cela peut être un mauvais calcul au niveau des impôts étant donné que les sommes sont imposables et taxées, tout comme un salaire. En revanche, ils ne sont pas affectés à un plan d’épargne salariale PEE et le plan d’épargne pour la retraite collectif ou le Perco.

Aujourd’hui, tous les concernés ont la possibilité d’effectuer des placements financiers permettant de réduire les impôts sur ses revenus. Les plans d’épargne disponibles donneront certainement à tous les célibataires de mettre de l’argent de côté dans le but d’investir dans des achats importants. Livret jeune, Livret A, PEA-PME, PEA, l’investissement de salaire dans ces derniers reste recommandé pour tous les célibataires cherchant un moyen efficace pour réduire son impôt.

Investir dans l’immobilier

Que ce soit pour un marié ou pour un célibataire, la loi Pinel permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu. Effectivement, avec la loi Pinel, l’investissement dans l’immobilier neuf s’avère être une technique imprenable pour réduire ses impôts.

D’ailleurs, plusieurs types de dispositifs pour mettre en avant la défiscalisation étroitement liée à l’immobilier. Ainsi, en investissant dans les sites ou les vestiges historiques, les célibataires pourront bénéficier d’une réduction d’impôts sur le revenu. Par ailleurs, tous les Français bénéficieront également d’un plafonnement fiscal estimé à 10 000 euros avec la loi Malraux, un dispositif de défiscalisation.

Un PERP

Pour un célibataire, les revenus imposables peuvent être réduits dans le but de diminuer autant que possible les impôts sur le revenu au niveau du fisc. Dans ce cas, il est conseillé d’opter pour un PERP ou encore Plan d’épargne retraite populaire. Épargner pour la retraite future reste un dispositif particulièrement efficace pour tous les célibataires.

Généralement, l’allègement fiscal est limité par le plafond pour l’épargne retraite. Sur le point de vue fiscal, toutes les cotisations sur le PERP permettent une diminution de revenus imposables chaque année. Ainsi, la diminution variera selon les montants épargnés tout au long de la période durant laquelle le célibataire épargne.

Tous ces dispositifs donneront l’opportunité à tous les célibataires d’épargner de l’argent et de réduire les impôts sur leurs revenus.



Comment payer moins d’impôts quand on est célibataire
4.4 (88.42%) 19 votes