Résoudre le mystère d’un prélèvement bancaire DDFIP

DDFIPEn parcourant votre dernier relevé de compte, vous avez eu la surprise de constater un prélèvement inhabituel à la dénomination obscure : « DDFIP ».

A quoi correspond ce prélèvement ? Où obtenir davantage d’informations sur cette procédure ? Voici quelques clés pour répondre à ces questions.

Qu’est-ce que la DDFIP ?

Ce sigle désigne la Direction Départementale des Finances Publiques, soit le Fisc au niveau départemental. Il est utilisé pour désigner l’ensemble des Centre des Impôts implantés en régions. Par conséquent, si vous êtes l’objet d’un prélèvement intitulé DDFIP, c’est aux impôts qu’ira votre argent.

Cependant, les motifs d’un tel prélèvement peuvent être extrêmement variés (Impôts sur le revenu, taxe foncière, taxe d’habitation ou bien encore contravention …).

Pour en connaître la raison exacte, il est donc préférable de contacter directement votre Centre des Impôts soit par téléphone soit par mail ou d’utiliser votre espace personnel, accessible via le site www.impots.gouv.fr .

Les raisons d’un prélèvement de la DDFIP

La DDFIP procède au recouvrement direct des impôts dus à l’Etat (en totalité ou en raison d’une régularisation) dans un grand nombre de cas qui peuvent cependant être regroupés en quatre catégories :

  • La taxe foncière
    Elle ne concerne que les propriétaires de biens immobiliers, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement. Si cette taxe varie non seulement en fonction de l’année concernée mais aussi de la superficie et de la localisation du bien, il faut savoir qu’aucun propriétaire n’en est exempté.
  • La taxe d’habitation
    Elle concerne autant les propriétaires que les locataires et, tout en y étant assujetti de manière annuelle, tout contribuable peut demander sa mensualisation afin de pouvoir équilibrer au mieux son budget. Cependant, pour les bénéficiaires du RSA, il est possible de faire une demande d’exonération.
  • L’impôt sur le revenu
    Il est calculé en fonction des ressources annuelles de chaque personne et varie donc en fonction de la situation de chacun. Cependant, tout particulier peut, lorsqu’il fait sa déclaration d’impôt annuelle, déduire certains frais auquel il doit faire face (rémunération d’une nourrice, frais kilométriques, travaux domestiques …).
  • Les amendes
    Toute contravention établie par la police ou la gendarmerie et non payée peut donner lieu à une opération de recouvrement par la DDFIP, avec une majoration si celle-ci s’applique.

Comment contacter la DDFIP de votre département ?

Le téléphone est sans aucun doute le moyen le plus direct et le plus rapide pour interroger le Centre des Impôts de son département. En plus des informations justifiant de votre identité (votre nom, votre prénom et votre adresse), il est aussi recommandé, pour plus d’efficacité, de vous munir de votre numéro fiscal.

Ce numéro, qui vous est strictement personnel, est composé de 13 chiffres et se trouve sur votre déclaration de revenus, tout en haut de la première page.

Voici les coordonnées téléphoniques de chaque DDFIP :

01. Ain : 04 74 45 68 00
02. Aisne : 03 23 26 31 31
03. Allier : 04 70 35 12 35
04. Alpes de Haute Provence : 04 92 30 86 00
05. Hautes Alpes : 04 92 52 59 00
06. Alpes Maritimes : 04 92 17 60 00
07. Ardèche : 04 75 65 55 55
08. Ardennes : 03 24 33 75 75
09. Ariège : 08 10 46 76 87
10. Aube : 0 811 709 907
11. Aude : 0 811 369 609
12. Aveyron : 05 65 75 40 40
13. Bouches du Rhône : 04 91 17 91 17
14. Calvados : 02 31 47 11 11
15. Cantal : 04 71 43 45 00
16. Charente : 05 45 94 37 00
17. Charente Maritime : 05 46 00 39 39
18. Cher : 02 48 69 71 71
19. Corrèze : 05 55 20 50 00
2A / 2B. Corse : 04 95 32 93 57
21. Côte d’Or : 03 80 59 26 00
22. Côtes d’Armor : 02 96 75 41 00
23. Creuse : 05 55 51 37 00
24. Dordogne : 05 53 02 38 38
25. Doubs : 03 81 25 20 20
26. Drôme : 04 75 78 21 00
27. Eure : 02 32 24 86 00
28. Eure et Loir : 02 37 18 70 98
29. Finistère : 02 98 80 55 55
30. Gard : 04 66 36 49 49
31. Haute Garonne : 05 63 21 47 00
32. Gers : 05 62 61 64 24
33. Gironde : 05 56 90 76 00
34. Hérault : 04 67 15 75 15
35. Ille et Vilaine : 02 99 79 80 00
36. Indre : 02 47 21 73 00
37. Indre et Loire : 02 47 21 73 00
38. Isère : 04 76 85 74 00
39. Jura : 03 84 35 15 00
40. Landes : 05 58 46 61 00
41. Loir et Cher : 02 54 55 70 80
42. Loire : 04 77 47 87 47
43. Haute Loire : 04 71 09 84 20
44. Loire Atlantique : 02 40 20 50 50
45. Loiret : 02 38 79 69 59
46. Lot : 05 65 50 70 09
47. Lot et Garonne : 05 53 77 51 51
48. Lozère : 04 66 49 67 77
49. Maine et Loire : 02 41 20 22 00
50. Manche : 02 33 77 51 00
51. Marne : 01 43 99 38 00
52. Haute Marne : 03 25 30 68 00
53. Mayenne : 02 43 49 81 46
54. Meurthe et Moselle : 03 83 17 70 10
55. Meuse : 03 29 45 70 00
56. Morbihan : 02 97 68 17 00
57. Moselle : 03 83 17 70 10
58. Nièvre : 03 86 71 96 00
59. Nord : 05 55 45 69 00
60. Oise : 03 44 06 35 35
61. Orne : 02 33 82 52 00
62. Pas de Calais : 03 21 23 68 00
63. Puy de Dôme : 04 73 43 10 00
64. Pyrénées Atlantiques : 05 59 82 24 00
65. Hautes Pyrénées : 05 62 44 60 00
66. Pyrénées Orientales : 04 68 35 81 81
67. Bas Rhin : 03 88 25 37 37
68. Haut Rhin : 03 89 24 53 53
69. Rhône : 04 72 40 84 00
70. Haute Saône : 03 84 96 14 14
71. Saône et Loire : 03 85 39 65 65
72. Sarthe : 02 43 43 58 58
73. Savoie : 04 79 33 32 09
74. Haute Savoie : 04 50 51 16 10
75. Paris : 01 55 80 85 85
76. Seine Maritime : 02 35 58 37 37
77. Seine et Marne : 01 64 87 58 00
78. Yvelines : 01 30 84 62 90
79. Deux Sèvres : 05 49 06 36 36
80. Somme : 03 22 71 42 40
81. Tarn : 05 63 49 58 00
82. Tarn et Garonne : 05 63 21 47 00
83. Var : 04 94 03 82 00
84. Vaucluse : 04 90 27 73 00
85. Vendée : 02 51 36 58 58
86. Vienne : 05 49 55 62 00
87. Haute Vienne : 05 55 45 69 00
88. Vosges : 03 29 69 25 25
89. Yonne : 03 86 72 36 00
90. Territoire de Belfort : 03 84 36 62 20
91. Essonne : 01 69 13 26 40
92. Hauts de Seine : 01 40 97 33 07
93. Seine Saint Denis : 01 48 96 61 11
94. Val de Marne : 01 43 99 38 00
95. Val d’Oise : 01 34 25 27 02

DROM (Départements et Régions d’Outre-Mer)
971. Guadeloupe : +590 5 90 99 14 14
972. Martinique : +596 5 96 51 19 15
973. Guyane : +594 5 94 29 91 91
974. La Réunion : +262 2 62 90 88 00
976. Mayotte : +269 2 69 61 16 40

Internet : un autre moyen de contacter votre DDFIP

Pour connaître la raison exacte du prélèvement dont votre compte bancaire a été débité, vous pouvez aussi vous connecter directement au site internet www.impots.gouv.fr .

Pour créer ou accéder à votre espace personnel, il vous faudra tout d'abord vous identifiez grâce à votre numéro fiscal et à un mot de passe. Ensuite, rendez-vous dans l’onglet « Consulter » et cliquez sur « Ma situation fiscale personnelle (mes déclarations, avis, paiements …) ». Enfin, une fois renseignée l’année de votre choix, rendez-vous sur l’onglet « Mes paiements ».

Résoudre le mystère d’un prélèvement bancaire DDFIP
5 (100%) 1 vote
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *