Bien comprendre un prélèvement DRFIP

Dans notre société actuelle tout est optimisé pour nous rendre les choses plus faciles. Les établissements bancaires en sont un bon exemple. Il est de plus en plus courant et surtout normal d’effectuer des virements et d’autoriser des prélèvements pour régler nos factures.

Mais connaissons vraiment les intitulés de certains de ces prélèvements ? Prenons pour exemple le prélèvement DRFIP. A quoi correspond-il ?

Ces lettres, DRFIP, désignent la Direction Générale des Finances Publiques, autrement dit, les impôts ! Il y a une différence entre le prélèvement mensuel des impôts, comme l’impôt sur le revenu ou la taxe d’habitation, et le prélèvement DRFIP. En effet celui-ci signifie que vous êtes redevable de la somme prélevée ! Il s’agit d’une régularisation !

Pourquoi ce prélèvement ?

Il s’agit tout simplement d’une régularisation du contribuable vis-à-vis des finances publiques. En cas de manquement de paiement d’un impôt qu’il soit partiel ou total, la DRFIP intervient et fait procéder à un prélèvement sur le compte bancaire.
En règle général la liberté est laissée au contribuable de régler ses factures dans les temps. Mais en cas de manquement, les finances publiques interviennent et régularisent obligatoirement la situation.



Comment connaître la raison d’un prélèvement de la DRFIP ?

Si vous notez un prélèvement des finances publiques et que vous ne connaissez pas la cause de celui-ci, le mieux est de vous connecter sur votre espace personnel sur www.impots.gouv.fr. Ensuite il suffit de vous connecter sur votre messagerie sécurisée et de cliquer sur "écrire à l’administration" .

Quel est le rôle exact de la DRFIP ?

Non seulement la DRFIP régularise les situations fiscales, mais c’est également un interlocuteur essentiel pour les contribuables faisant face à des situations financières difficiles. Elle peut établir des échéanciers de paiement suite à une demande par écrit ou par l’intermédiaire de votre compte personnel sur internet.

En ce qui concerne l’impôt sur le revenu, son montant varie selon les ressources annuelles. D'autre part de nombreuses charges sont déductibles telles que les frais réels, les aides ménagères, les nourrices ou les travaux d’économie d’énergie. De plus la taxe foncière est un impôt spécifique aux propriétaires.

La DRFIP est en quelque sorte le gendarme des finances publiques. Elle veille au bon fonctionnement des rouages du système fiscal, reçoit et étudie les demandes des contribuables, prend en compte les situations particulières, et prend les mesures nécessaires à tout manquement ou retard de paiement.

La DRFIP a également droit de regard sur les amendes

Les impôts ne sont pas les seuls objets d’attention de la DRFIP. Le paiement des amendes fait également partie de ses attributions. En cas d’amende impayée, les finances publiques vont effectuer un prélèvement sur le compte bancaire en tenant compte de la majoration applicable due au retard de règlement.

Cette majoration peut être allégée en cas de situation financière difficile. Il suffit d’en faire la demande par écrit au centre des finances publiques. Il est toutefois conseillé de régler ses amendes le plus rapidement possible pour éviter les mauvaises surprises !

Si certains pensent pouvoir passer outre, un jour ou l'autre un prélèvement non prévu peut rendre des situations compliquées. Et bien souvent ce sont les majorations qui coûtent plus chères que l'amende initiale ! Donc mieux vaut ne pas attendre trop longtemps, la DRFIP se rappellera à votre bon souvenir !

Peut-on faire opposition à un prélèvement de la DRFIP ?

Vous avez tout à fait le droit de faire opposition à un tel prélèvement. Pour cela il suffit que vous contactiez ou que vous alliez dans votre agence bancaire. Vous demandez à remplir le formulaire d’opposition au prélèvement de la DRFIP. Vous devez fournir le numéro émetteur et signer le document.

A savoir que si le prélèvement a déjà été effectué, vous n’avez qu’un délai maximum de 3 jours pour faire opposition.

Où trouver le Centre de DRFIP le plus proche ?

La DRFIP est implantée sur tout le territoire français.

DRFIP Bretagne – Téléphone : 02 99 79 80 00 – Adresse : Cité administrative, Avenue Janvier, BP 72102, 35021 Rennes Cedex 9
DRFIP Normandie – Téléphone : 02 35 58 37 37 – Adresse : 21 quai Jean Moulin, 76 037 ROUEN Cedex
DRFIP Pays de La Loire – Téléphone : 02 40 20 50 50 – Adresse : 4 quai de Versailles, BP 93503, 44035 Nantes Cedex 1
DRFIP Hauts De France – Téléphone : 03 20 62 42 42 – Adresse : 82 avenue Président Kennedy, BP 70689, 59033 Lille Cedex
DRFIP Île De France – Téléphone : 01 55 80 85 85 – Adresse : 94 rue Réaumur, 75104 Paris Cedex 02
DRFIP Centre Val De Loire – Téléphone : 02 38 79 69 59 – Adresse : 4 place du Martroi, BP 2435, 45032 Orléans Cedex 1
DRFIP Occitanie – Téléphone : 05 61 10 67 00 – Adresse : 34 rue des Lois, 31039 Toulouse Cedex 09
DRFIP Provence Alpes Côte d’Azur – Téléphone : 04 91 17 91 17 – Adresse : 16 rue Borde, 13357 Marseille Cedex 20
DRFIP Auvergne Rhône Alpes – Téléphone : 04 72 40 84 00 – Adresse : Hôtel des finances, 3 rue de la Charité, 69268 Lyon Cedex 02
DRFIP Bourgogne Franche Comté – Téléphone : 03 80 59 26 00 – Adresse : 1 bis place de la Banque, 21042 Dijon Cedex
DRFIP Grand Est – Téléphone : 03 88 25 37 37 – Adresse : 4 place de la République, CS 51002, 67070 Strasbourg Cedex
DRFIP Corse – Téléphone : 04 95 23 51 50 – Adresse : 2 avenue de la Grande-Armée, BP 410, 20191 Ajaccio Cedex



Bien comprendre un prélèvement DRFIP
5 (100%) 1 vote
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *