Warning: mysqli_real_connect(): Headers and client library minor version mismatch. Headers:100608 Library:30303 in /home/juliengpro4/public_html/cnasea.fr/wp-includes/wp-db.php on line 1531
Tout savoir sur le bonus malus d'une assurance auto

Assurance auto bonus malus

Le bonus malus fait partie des éléments centraux de l'assurance auto, entrant dans le calcul de la prime d'assurance.

Il s'agit d'un système de points mis en place afin de récompenser les bons conducteurs, et de pénaliser ceux impliqués dans davantage de sinistres, par une variation du montant de la prime d'assurance.

Le bonus malus d'une assurance auto est calculé chaque année.

Qu'est-ce que le bonus malus ?

Assurance auto bonus malusLe système de bonus malus, également appelé CRM pour Coefficient de Réduction Majoration est un dispositif qui s'applique à tous les types d'assurance auto, qui vise à prendre en compte la conduite de l'assuré dans le calcul de sa prime d'assurance.

Ainsi, le bonus malus permet à un bon conducteur qui n'a pas connu de sinistre de voir sa prime d'assurance baisser d'une année à l'autre.

Le coefficient qui est de 1 pour une personne encore jamais assurée va donc pouvoir baisser pour un bon conducteur.

Au contraire, un assuré impliqué régulièrement dans des sinistres au cours de l'année va voir son coefficient augmenter, et donc sa prime d'assurance par conséquence, car il représente davantage de risques pour l'assureur.

Régi par les articles A121-1 du Code des assurances, ce système du CRM est basé sur un calcul fait chaque année sur une période de 12 mois, avec un décalage de 2 mois par rapport à l'échéance du contrat.

Le bonus malus est réglementé et imposé à tous les assureurs, et son fonctionnement est assez spécifique.

Comment se calcule le bonus malus d'une assurance auto ?

Le calcul du bonus malus se base sur un coefficient. Tout conducteur encore jamais assuré va débuter avec un coefficient de 1, qui pourra donc soit baisser soit monter en fonction de sa conduite, plus le coefficient étant bas et plus la prime d'assurance sera revue à la baisse.

Chaque année, l'assureur va prendre en compte les éventuels sinistres dans lesquels l'assuré est totalement ou partiellement responsable, et en fonction il va appliquer une réduction ou une majoration sur ce coefficient.

Ainsi, un conducteur qui n'est impliqué dans aucun sinistre durant les 12 derniers mois va voir son coefficient baisser de 5%, passant ainsi de 1 à 0.95.

En conséquence, sa prime d'assurance sera abaissée l'an prochain, en la multipliant par 0,95. Un conducteur qui enchaîne plusieurs années sans sinistre peut donc faire de réelles économies sur sa prime d'assurance.

Par contre, un conducteur assuré qui serait impliqué dans un sinistre va voir son coefficient augmenter.

Si il est directement responsable du sinistre, sa prime va augmenter de 25%, passant de 1 à 1,25, et s'il est semi-responsable, le coefficient passera de 1 à 1,125, avec une augmentation de 12,5%. Le montant de la prime d'assurance de ce conducteur va donc être multiplié l'année suivante par 1,25 ou 1,125, faisant augmenter le tarif.

Comment connaître son bonus malus ?

La connaissance de son bonus malus est une information assez importante en matière d'assurance auto, notamment si vous prévoyez de changer de contrat ou de faire évoluer certaines garanties.

Il est possible de calculer par vous même votre bonus malus en suivant l'évolution de votre coefficient au fil des années, mais pour les conducteurs impliqués dans plusieurs sinistres ou ayant une longue expérience de conduite cela peut être un peu complexe.

Il est donc tout à fait possible de faire la demande à votre assureur, afin d'obtenir votre relevé d'information qui contient le bonus malus. Par ailleurs, chaque année, le document qui vous est envoyé sur votre dernier avis d'échéance comprend cette information.

Il faut par ailleurs savoir que des règles existent afin de faciliter la baisse du coefficient de conducteurs malussés. En effet, la règle dite de descente rapide stipule que tout conducteur malussé qui ne connait aucun sinistre pendant deux ans voit son coefficient retomber à 1 automatiquement.

Étant donné que le changement d'assurance conserve le bonus malus, et qu'il impacte sensiblement le montant de la prime d'assurance, il est conseillé de veiller à conserver une conduite responsable sur la durée pour maintenir un coefficient inférieur à un, ou au moins pour retomber à un pour les conducteurs malussés.

COMPARER LES ASSURANCES AUTO